Follow

J’ai une question tout à fait sérieuse qui survient en rédigeant un article de blog… SVP, pas de troll… […]

Le milieu libriste est toxique & sexiste as fuck. Ça peut expliquer l’absence de femme dans le milieu & d’autres choses comme ça.
Mais par exemple sur le manque criant d’UI/UX sur les softs libres, comment se fait-il qu’on ne constate quasiment aucune contribution ?

Show thread

On trouve pléthore de cis-mecs pour les parties code/techniques, mais on n’en trouve quasiment pas sur les parties front & cie.
Or la toxicité ne peut du coup pas expliquer cette absence complète, si ? 🤔

Show thread

On m’avance que le milieu risque de rejeter par défaut les contrib’ UI/UX. Sauf que même dans les projets non toxiques, on en arrive à devoir payer les designers pour avoir quelque chose à la fin. Sinon il n’y a jamais rien.

Show thread

Je repost ici les trucs intéressants pour que les 2 réseaux les voient :)

- Les gens UI/UX seraient possiblement en situation plus précaires que les devs. Et du coup accorderaient moins de temps à des projets hors pros.
Ça peut se tenir, quelqu’un aurait les grilles de salaires moyens côté design pour comparer ? 🙏

Show thread

- Surcharge de boulot plus importante côté pro chez UI/UX, donc moins d’envie/temps à consacrer aux projets libres.
Ça se tiendrait aussi, mais je n’ai pas l’impression d’un écart si différenciant entre les 2 mondes ici.

Show thread

- Les outils « dev » qui sont peu adaptés aux besoins UI/UX
J’achète beaucoup moins, « nos » outils ne sont pas non plus tombés du ciel au départ et résultent de la recherche et évolution des pratiques. On trouve aussi aujourd’hui des outils type Zeplin.

Show thread

- Formation des gens UI/UX peu voire pas du tout axé libre, et du coup une mentalité à la fin peu encline avec de la contribution
Ça peut expliquer aussi, mais côté dev on a(vait) très peu d’incitation au libre dans la formation initiale aussi

Show thread

@aeris Encore faut-il trouver et connaître les projets où ce n'est pas toxique je suppose.

@Schoumi @aeris Voilà. C'est pas marqué sur la page d'accueil du projet "ici on est cool et pas des relous". Et quand c'est marqué, souvent c'est faux.

@Schoumi Certes. Mais de là à n’en voir jamais y compris quand tu demandes régulièrement… 🤔

@aeris les gens contribue majoritairement sur les logiciels qu'ils utilisent, du moins sur leur temps libre. Après faudrait voir où sont les UX Designer et si le message arrive jusqu'à eux.

Est-ce qu'il est clair et est ce qu'il est engageant?

Est-ce qu'ils ont l'impression que leur contribution ne sera pas une perte de temps car à la fin c'est le dev qui décide?

@aeris

C'est qui « tu » ? Les communautés de développeurs qui signalent expressément rechercher des designers pour participer à leurs LL sont pas légions, si ?

Donc les gens du design qui tentent de participer à un LL dont ils ne connaissent pas déjà les dév, ils le font avec un risque élevé que leur contribution tombe à l'eau. Parce qu'elle ne correspond pas à la vision du mainteneur du logiciel, ou parce que même si c'est cool y a personne pour implémenter.

@Schoumi

@aeris

En fait il y a un ticket d'entrée super élevé pour contribuer à un LL sur l'UI/l'UX.

- il faut parfois utiliser des LL, ce qui se comprend mais ça plombe la productivité
- il faut soigner la présentation, ce qui augmente encore l'effort
- il faut réduire les changements au strict nécessaire pour pas assommer les dev, ce qui expose au risque décrit par @Natouille de produire de la rustine

@Schoumi

@tham @Natouille @Schoumi C’est un cas peut-être très rare, mais CryptCheck cherche un UI/UX depuis 5 ans. L’équipe actuelle est de 1 personne, donc les « oui mais je vais être en minorité » ou « je vais devoir me faire valider par des pas pairs » ne tient pas vraiment. Et pourtant… je ne trouve personne.

@tham @Natouille @Schoumi Je suis absolument incompétent en design & cie, donc sinon avoir à expliquer ce que je cherche à représenter, ma contribution sur le sujet ne peut que s’élever à ±ε. Les critères d’outillage LL ou pas, pour le moment je préfèrerai un design même en pas libre à pas de design du tout.

@tham @Natouille @Schoumi Et c’est généralement plus ou moins l’état courant d’un projet libre. Qui se résume bien trop souvent à un gus seul dans un garage…

@tham @Natouille @Schoumi Même un projet « conséquent » comme Exodus, qui était très jeune et ne compte que quelques contributeurs (on parle de 2 principaux, 2 accessoires et ~10 minimes) n’a pas trouvé et a du faire financer la conception.

@aeris @tham @Schoumi hmm, pour Exodus, j'avais commencé au tout début, mais à un moment, on m'a dit que ça serait payé, j'ai laissé le bébé à maiwann vu que j'étais salariée. Donc c'est bizarre cette histoire

@aeris

Ben pour cryptcheck faut expliquer à quoi ça sert, à qui, et quelles sont les problématiques qui motivent ta recherche.

Même si ça botte déjà @Natouille, selon le sujet et les personnes ça peut être du fnu supplémentaire de bosser à plusieurs (ou pas)

@Schoumi

@aeris

Pour la moi la question de l'atomicité des contributions est fondamentale, et jamais abordé.
@GeoffreyDorne disait que le sujet est effectivement intéressant, mais je ne sais pas s'il a écrit quelque chose dessus finalement.

@aeris beaucoup de projets libres sont des trucs existants et les évolutions se gèrent à coup de tickets dans Github ou Gitlab. En UX on travaille sur une vision d'ensemble, une stratégie de design, une recherche en amont avec des utilisateurs. Faire de la rustine UI c'est assez moyen. Je l'ai fait, je me suis retenue et ai travaillé selon le mode des devs, sinon je cassais quasi tout leur travail pour leur dire de reprendre à 0.
Alors, je préfère ne plus me lancer

@Natouille Même quand on a un projet tout juste sorti du moule, on ne trouve pas de contributeurs UI/UX…

@aeris plein de projets libres ne trouvent pas de contributeurs en code non plus...

@Natouille Et puis y a chercher et chercher.
Penser que quelqu’un va passer sur Git pour faire le tour des projets et se proposer, c’est un peu illusoire.

Autant je vois passer des annonces emplois, autant des demandes de contribution, sur Mastodon. j’en vois pas des masses.

@aeris

@aeris nos modes de travail (outils) qui rendent compliqué l'intégration de contributions UX par rapport à des contributions code / architecture?

@nlavielle Sorry, je parle en général derrière ce « on ». Personnellement oui, je n’en ai pas eu, et c’est une critique de la formation initiale qui est récurrente.

@aeris Vu que la réponse à la question semble beaucoup plus complexe qu’il n‘y parait, pourquoi ne pas poser la question aux personnes concernées ?

@Sans_DeC Ça tombe bien, les réponses viennent des personnes concernées a priori 🤣

@aeris
Pour être "utilisateur averti" souvent embarqué dans les cahiers d'expression du besoin/ recettes métier, ... l'UI/UX est pris en compte qui optionnellement. Comprendre "si l'équipe de dev peut faire avec la même enveloppe". Sinon, c'est repoussé indéfiniment pour au final s'entendre dire que si on y arrive sans pendant 6mois, 1 voire 2 ans, c'est qu'on en a pas besoin.
Il y a quelques années, une cheffe de @Sans_DeC - 1/2

service a aussi osé un " c'est normal que ce soit pas ergonomique, c'est un logiciel industriel." 😩

@Sans_DeC @aeris - 2/2

@aeris je suis pas professionnel UX mais mes échanges récents avec ce milieu (@codelutin recrute...) m'ont fait comprendre qu'il y a cet aspect qui joue beaucoup.

À l'école, on leur inculque une forte culture prorio, ©, tous droits réservés ce qui est très compréhensible car il y a beaucoup d'abus dans ce secteur. Le #libre, c'est un bouleversement complet de paradigme alors que dans les formations universitaires en informatique, c'est plutôt le partage de la connaissance la culture dominante.

@aeris Le problème, c'est déjà d'être sûr d'être écouté. Y a cette image (vraie ou pas, m'en fous) du libre pas demandeur d'UX/UI et consorts.

Et surtout, si tu veux être un peu efficace sur ces sujets, il faut pouvoir être transverse => tu n'as pas forcément la force de lutter contre tout le monde si tu n'as pas les coudées franches.

J'imagine que la plupart des gens préfèrent qu'on vienne les chercher et qu'on leur donne justement ces coudées franches.

@aeris idéalement, c'est aussi mieux d'intervenir au fur et à mesure, plutôt que d'arriver à la fin et de dire "faut revoir".

L'UI est malheureusement vue comme du 'j'aime/j'aime pas" (alors que ça va quand même un peu plus loin que ça).

Je sais pas, j'essaie de te trouver des pistes :)

@aeris Simple hypothèse : c'est moins gratifiant de se taper la création d'une interface graphique ?

Une hypothèse, hein...

@fredericbezies Bizarrement je trouve vachement plus gratifiant de faire l’UI/UX, qui est la vraie partie visible et appréciable…

@aeris @fredericbezies mais comme tout le monde après a un avis sur le truc ("J'aime pas le bleu", "Plus gros le bouton", c'est bof )

@aeris Ca intéresse moins de gens, et les gens que ça intéresse n'ont pas de temps à perdre avec un milieu particulièrement toxique où l'UI/UX c'est pour les faibles. Souvient toi des réactions à ma conf l'an dernier. "Oui mais les gens veulent pas apprendre... Ouin.. ouin..." La même raison.

@aeris C'est déjà par moment compliqué de rajouter un patch / une feature sur certains projets, parce que c'est le "bébé" du developpeur... Alors, lui dire que son interface, c'est inutilisable et qu'il faut revoir.
Bah oui, on est developpeur, pas ui/ux designer, c'est un métier.

"C'est cool, j'écris un code libre mais personne n'y touche, c'est mon bébé"

@aeris Toxique et sexiste par rapport à quoi ? Les ESN ? Des secteurs en dehors de l'informatique ?

@bortzmeyer Peu importe par rapport à quoi. Une femme qui va s’y sentir mal ne contribuera effectivement pas. Ça n’expliquerait pas l’absence complète des cis-mecs. La raison est du coup à chercher aussi ailleurs.

@aeris Pas d'accord avec le « peu importe par rapport à quoi ». Regarder comment ça se passe dans les endroits où c'est « mieux » (s'ils existent) serait instructif.

@bortzmeyer
@aeris
De ce que j'ai compris, les formations de design ne parlent pas (ou très peu) de logiciels libres. Donc déjà, peu de personnes au courant. Ensuite, pour contribuer, il faut généralement passer par un canal un peu « technique » (ML, IRC, tickets) pour venir dire « coucou, j'peux contribuer ? ». Encore une barrière.
Enfin (je garantis pas la chronologie du « enfin »), la - 1/3

toxicité de la communauté et la façon de venir dire coucou (je pense à MarieJulien qui est arrivé·e avec ses gros sabots et a déclenché une shitstorm y a qq années).
N'oublions pas les casses-pieds qui viennent faire leurs témoins du libre, preux chevaliers de la pureté absolue du libre, et qui peuvent dégoûter quelqu'un avant même que la personne ait dit coucou (en venant faire chier de façon agressive avec le libre sur tout @bortzmeyer @aeris - 2/3

et n'importe quoi).
Possible aussi que les contacts des designer·euses avec des informaticiens (non-libres) se soient mal passés avant même de penser à contribuer au libre : qui aurait alors envie de se faire chier sur son temps libre avec des emmerdeurs ? (Surtout vu la réputation de la communauté)

Ce n'est que mon avis, il faudrait faire une enquête pour en être sûr. @bortzmeyer @aeris - 3/3

@framasky Bonne série d'hypothèses.

J'en tente une autre : la perspective très différente.

La trousse à outils numériques des spécialistes de l'interaction humain-machine est très rarement libre.

Les développeurs disposent d'une suite logicielle complètement libre depuis tellement longtemps ; les ingénieurs qui ont conçu les outils destinés aux ingénieurs avaient relativement bien travaillé.

@bortzmeyer @aeris

@aeris Il y a de l'UI sur les logiciels libres (enfin, sur ceux en contact avec un humain, pas le noyau Unix, par exemple). C'est juste que tout le monde n'est pas d'accord sur la bonne UI. (Cf. les discussions récentes sur curl, c'est un exemple d'un logiciel où il y a eu beaucoup de discussions constructives sur l'UI.)

@aeris "toxique & sexiste as fuck" ? Really ? On ne doit pas fréquenter les mêmes milieux (et merci pour l'absence de femme j'étais pas sûre pour mon cas ;-P)

(pas qu'il n'y ait pas de problèmes du tout, mais par rapport à d'autres milieux... pourquoi tant de haine ? 🤔 )

@Khrys @aeris pas sûr que ce soit si spécifique au libre, voire au contraire j'ai l'impression qu'on en parle plus dans libre, mais je dois être biaisé vu que je ne fréquente quasi que des libristes…

@mmu_man @aeris Mon impression, étant "arrivée" il n'y a pas si longtemps, est au contraire qu'on fait beaucoup plus attention à ces questions-là (mais comme d'hab on préfère se taper dessus entre gentils, c'est tellement plus fun)

@mmu_man @Khrys @aeris Vous doutez encore du sexisme dans le libre 😃 ?
Le jour où on a un gros rant sur une dame qui invite les libristes à fermer leurs gueule (pas assez relayé apparemment)

mastodon.design/@mcpaccard/104

A part ça, sur le toot d’Aeris, il me semble que beaucoup de progrès ont été fait ces dernières années sur l’ui/ux des logiciels libres.

Certains n’ont vraiment rien à envier à leurs concurrents propriétaires

@mmu_man @Khrys @aeris Draw.io c’est une merveille. Est-ce que big blue Button est si inutilisable que ça par rapport à Zoom ? Est-ce que Misskey est plus difficile à utiliser que Twitter ? Et krita est-il une bouse inutilisable ?
D’ailleurs Firefox est-il plus moche sur chrome ?

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!