Donc @maria@eldritch.cafe qui ne peut pas me lire, oui, on a eu de (graves) problèmes avec l’organisation du PSES/HSF en 2016, avec des comportements totalement indécents et inadmissibles de la part de certaines personnes du HSF qui était dans l’orga en 2016.

Follow

C’est cette édition qui a déclenché la création de l’association qui chapeaute aujourd’hui , parce qu’on ne voulait justement plus être dépendant de gens qu’on ne pouvait maîtriser. Le HSF était la structure juridique nous permettant de manipuler des fonds pour le festival. Nous en étions donc complètement dépendant.

Je ne sais pas qui exactement correspond au signalement des propos en question, mais j’ai bien 2-3 noms en tête.
Ces gens ne font plus partis de l’orga et ne côtoient plus le festival depuis 2016.

L’édition de 2016 a littéralement failli exploser en cours de route à cause des comportements en question.
Entre l’orga HSF qui ne tenait pas la route (en particulier niveau bouffe qu’ils étaient supposé organiser), le risque d’intoxication alimentaire qu’il y a eu avec la fourniture de denrées périmées et complètement moisies, la non gestion du planning des conférences, les comportements sexistes et violents, les intrusions…

@skhaen @aeris j'ai vraiment raté plein de truc, faudra que j'y aille un jour à PSES !

@aeris Salut ça va bien niveau diffamation ça se passe tranquillou ? La nourriture servie par la partie HSF était gérée par un chef cuistot et tout était frais du jour.

Par ailleurs le fait que vous ayez souhaité 《contrôler》les coorganisateurs de l'événement explique sans doute que la collaboration se soit arrêtée là.

@al Alors je ne sais pas si c’était frais du jour ou pas, mais en tout cas l’orga côté médiathèque a eu du chili con carne avec du pain moisi.

@al On a aussi souvenir de cuistot en train de peler les patates en plein pendant les conférences…

@al Par contre oui, très clairement les 2 co-organisations n’étaient pas faites pour cohabiter, ce qui a donné lieu à des tensions.

@al Le côté yolo complète du tmp-lab (sans que ça ne soit une critique hein…) n’était effectivement pas compatible avec le côté plus cadré de PSES.

@aeris nan mais juste oublie moi à partir de maintenant. Si tu comprends pas pourquoi les gens te bashent tu as mon exemple devant toi : tu viens dire de la merde et tu cherches à te justifier. goodbye.

@al Non, je ne dis pas de la merde. On avait devant nous des baguettes de pain littéralement moisies, vertes, remplis de champignon. Et un chili con carne qui a rendu malade 2-3 personnes côté médiathèque. Ce n’est pas de l’hallucination, c’est factuel et avéré.

@al Les gens qui entrent en voiture électrique au milieu de la médiathèque et fout en PLS la sécurité qui nous demande d’agir, c’est factuel aussi.
Tout comme le syndicat qui se met à occuper la quasi totalité du hall de la médiathèque.

@al Et le rapport d’agression sexiste concernant la bouffe et les femmes touche a priori plutôt un gens du tmp-lab qu’un de pses. C’est factuel aussi.

@al Mais bref, sinon le rapport d’agression qui ne nous parvient qu’aujourd’hui, c’est passé maintenant. Ça nous a aussi bien botté le cul pour se bouger à fonder une asso pour être indépendant dorénavant 😊

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!