Oh tient, j’ai un troll pas troll suite à une grosse discussion d’hier soir !

: oui j’achète régulièrement via Amazon.
La question qui se posait hier soir était du coup sur le pourquoi du comment j’étais capable d’acheter « dans une boîte si pire » et si ça n’était pas mettre mon confort au dessus de l’éthique.

Show thread

La question troll/pas troll est du coup : que puis-je bien reprocher à Amazon qui ferait que je ne devrais pas commander chez eux ? 🤔

Show thread

« Ça tue le petit commerce / la concurrence »
Ptête mon côté libéraliste & cie, mais s’ils ont trouvé une stratégie, certes un peu agressive, qui fonctionne, dois-je leur en vouloir ? 🤔

Show thread

« Ils font de l’évasion fiscal »
Oui, uniquement parce qu’ils sont US.
Les boîtes FR font pareil, mais les politiques appellent ça « optimisation fiscal »

Show thread

« Les conditions de boulot y sont démoniaques »
Parce qu’une boîte FR qui fonctionnerait bien n’en ferait pas de même ? 🤔

Show thread

« Ils font des produits pas éthiques » (Alexa, Kindle…)
Oui, et ceux-là je ne les achète pas. C’est du coup une critique d’un produit, pas de l’entreprise

Show thread

À l’inverse, c’est la purge complète si tu veux acheter en boutique physique.
Même des grosses boîtes FR (au pif Décathlon) a des stocks indiqués qui ne correspondent pas.
Il faut faire 3-10 boutiques pour espérer trouver un modèle précis.
Si pas dispo, faut commander et donc se redéplacer.
Etc.

Show thread

Le SAV de Amazon > *
Des produits défectueux le jour de l’expiration de la garantie, remboursé sans justificatif et arrangement pour recevoir le matos de remplacement AVANT le retour du produit défectueux
Des non livraisons relivrées sans discuter.
Etc

Show thread
Follow

Du coup j’ai un problème par rapport à ma réponse à cette question « pourquoi amazon »…
Toutes les réponses seraient aussi applicables à n’importe quelle société, qui vise à minimiser les salaires, à exploiter les salariés et à faire des bas salaires.
Et le service d’Amazon est vraiment du feu de dieu par rapport au reste…

Cf zététique & esprit critique, on ne devrait pas utiliser un argument qui pourrait aussi servir à la partie adverse.
Du coup, on tape sur Amazon uniquement à cause de leur taille (effet d’échelle sur les dérives) et du fait qu’ils soient US.
Une boîte FR qui aurait réussi autant serait dans les mêmes problématiques.

Show thread

Les libraires ont réussi à éviter la catastrophe avec la FNAC, via une intrusion démentielle des politiques et un blocage des prix au niveau législatif.
Est-ce que c’est ce qu’on veut pour tout ? Je ne pense pas.

Show thread

Les seules entreprises qui pourraient du coup être « éthiques » à terme seraient des entreprises type SCOP se bridant volontairement en taille de clientelle & rentabilité & cie pour éviter les dérives liées à la recherche du profit qui conduit nécessairement à de la casse sociale

Show thread

Puis-je en vouloir à Amazon pour avoir fait le mieux le boulot que la société moderne conventionnelle incite toute forme de société capitaliste à faire ? 🤔

Show thread

Je n’ai pas le même problème avec Google ou Facebook par exemple, qui ont de vrais problèmes d’éthiques en cherchant à truander l’utilisateur (vol de données, etc)
À ma connaissance, AWS ne pose pas de problème à ce niveau.

Show thread

Et à l’inverse, en achetant chez CDiscount, j’ai vu mes données perso revendues à Bouygues. Ou les boutiques physiques qui m’emmerdent à chaque fois avec ses offres de fidélité et son matos de surveillance.
Amazon, à ma connaissance mes données n’ont jamais été fuités.

Show thread

Du coup, les seuls arguments que je puisse avancer envers Amazon est lié à sa taille, sachant que toute autre entreprise capitaliste (y compris donc petit commerce & cie) a pour vocation à viser cette réussite…
Et donc boycotter Amazon, c’est soutenir quelqu’un qui a les mêmes ambitions (mais pas les mêmes chances de réussite). 🤔

Show thread

@aeris La taille compte (ah, ah). Elle donne un pouvoir plus grand. Tu prends deux entreprises aussi méchantes l'une que l'autre, la petite est bien obligée de faire profil bas, la grosse peut faire ce qu'elle veut.

Le droit bourgeois de la concurrence prend ce critère de taille en compte, pour déterminer s'il y a position dominante.

@bortzmeyer Oui la taille compte. Mais comme toute boîte a pour objectif d’obtenir la taille d’Amazon… 🤔

@aeris C'est un postulat bien sûr de lui. Bien des entreprises ont pour objectif de rester suffisamment profitable pour payer des salaires. Tout le monde n'est pas tombé dans le piège de la finance aux dents longues.

@bortzmeyer

@im @bortzmeyer C’est rare, vraiment très rare.
Et d’autant plus rare que tu vises de la croissance qui à terme te place dans une taille suffisante pour que la profitabilité passe ailleurs que dans les salaires…

@aeris C'est l’écrasante majorité des PME. Genre le 75 % du PIB d'un pays comme la Suisse.

@bortzmeyer

@im @bortzmeyer Non. Même les PME visent des taux de croissance à 2 chiffres…

@im @bortzmeyer Même les PME raisonnent en augmentation de CA & cie.
Espère arriver au CA permettant de payer les salaires. Mais ne s’arrêtent pas là et continuent à grossir. Et à grossir. Et à grossir.

@aeris Si tu le dis, c'est peut-être vrai. Honnêtement, j'en doute, mais je n'ai pas de quoi soutenir mon affirmation ici.

Reste que si mon détaillant de trucs électroniques avait une croissance à deux chiffres, ça risquerait de se voir. Idem pour le maraîchers chez qui je me fournit, idem les libraires, le patron de mon pote couvreur, etc.

Si le monde tient encore, je pense que c'est parce que pour la plupart, la folie dont tu parles est inatteignable, simplement.

@bortzmeyer

@aeris Oui, mais on prend des décisions politiques (casser ou limiter un acteur trop gros) en fonction de la réalité, pas en fonction des fantasmes du PDG.

@aeris @bortzmeyer La taille (en points de présence, en ressources humaines ou financières) est un facteur d'inégalité concurrentielle, et dans le monde où la liberté d'entreprendre prime, les autorités publiques ont théoriquement pour rôle de vérifier que la concurrence est "libre et non faussée".
A ce sujet, je viens d'avoir une énorme surprise : la mention "concurrence libre et non faussée" a été retiré de la définition des objectifs de l'Union (traité de Lisbonne), à la demande de la France.

@aeris oui c'est leur taille qui les rend responsables. J'ajouterais que AWS est bien dégueu en terme de centralisation de service et de prolétarisation de ses utilisateurs. Amazon exploite sacrément leurs fournisseurs aussi (amisdelaterre.org/Amazon-hors-). Après que tu sois client Amazon, peu importe, pas de pureté moraliste à avoir, mais leur CA est responsable de l'exploitation, tout comme les PME le sont aussi, mais proportionnellement c'est a Amazon de prendre cher.

@aeris Bah non, le problème c'est « entreprise capitaliste ».
Donc on boycotte Amazon et on trouve une ou des entreprises qui sont éthiques, sociales, solidaires. Et qui composent (bien obligé) au mieux avec le système capitaliste actuel.
Ça existe.

@gegeweb Toutafé. Mais c’est très rare. Complexe à trouver pour le particulier. Généralement avec de *GROSSES* pertes de fonctionnalité (SAV déplorable, etc)

@aeris Il y a une énorme différence entre "j'ai envie de te casser la gueule" et de le faire effectivement.
Les métiers de la logistique sont durs mais c'est bien pour Amazon qu'on entend le plus de plainte sur leur gestion de leur personnel.
On réagit aussi pour Apple quand on apprend qu'ils construisent des iphones avec du travail forcé.
Peut-être que ceux qui réussissent à grossir y parviennent justement parce qu'ils sont encore plus sans foi ni loi que les autres.

@Luk Oui, la dernière partie est certainement à étudier.
Mais quand Amazon a commencé tout petit, je doute qu’ils avaient des pratiques dures. Ou en tout cas pas plus dur qu’une boîte de taille équivalente actuelle.

@aeris Peu importe, on juge sur des actes, pas sur des intentions. C'est un principe des droits de l'homme que l'époque aime bien oublier.

@Luk On juge sur des actes, mais on doit aussi comparer du comparable.
J’aurais bien du mal à qualifier ce que je préfère entre des conditions de taff chez Amazon, chez FNAC ou chez un petit commerçant…

@Luk Ramener à une échelle équivalente, je ne suis pas certain de savoir ce qui est le pire ou le meilleur.

@aeris Amazon est en position hégémonique ou pas loin. Ça devrait répondre à la question.

@Luk On aurait une entreprise libre à la même place, on ne réclamerait pas sa perte, si ? 🤔

@Luk ’fin c’est plus complexe que ça, mais j’ai du mal avec les arguments qui pourraient se retourner contre nous.
Et au mieux, ça n’en fait qu’un argument de plus anti-système (capitalisme, régulation…) et non anti-Amazon.

@aeris Ca me fait penser qu'en boutique physique, a chaque fois qu'on me demande mon code postal je donne un faux. Que ce soit poru chiffrer le nombre et la localisation des pubs a distribuer ou de pures stats, je pourrit au moins une fois leur données.
Tout le monde devrait faire pareil :)

@aeris je ne pense pas que "ils pourraient faire pire" ou "c'est pas les seuls" soient de bonnes excuses.

@cesese Je ne formaliserai pas ça comme ça.
Je dirais plutôt
1- à échelle équivalente tout le monde ferait certainement pareil
2- toute société capitaliste a pour objectif d’atteindre cette taille

@cesese Et du coup boycotter Amazon, c’est aussi soutenir un truc qui est amené à le remplacer à terme…

@aeris Non.
Mais c'est une bonne raison de les boycotter, oui.

@Armageddon Ce qui veut dire qu’il faut que je boycotte toute société capitaliste. Y compris les boutiques physiques & cie donc.

@aeris Faut-il en vouloir à quelqu'un ? Non. Par contre, comme c'est un modèle économique qui ne me plaît pas, je vais chez un petit détaillant qui me connaît bien, qui a 100 % du matériel dont j'ai besoin, de bons conseils, un SAV excellent, des employés qui ont l'air contents d'y bosser, payés suffisamment pour dépenser dans la même ville que moi.

Ce n'est pas Amazon le problème, je suis d'accord. On a des concurrents en Suisse, je les évite aussi.

Et je vais chez des libraires indépendants.

@aeris Tout comme je vais au marché acheter des produits bio locaux, de saisons, chez le producteurs de préférence.

Après, on fait comme on peut, sans changer radicalement le mode de production (ie communisme), ce sont des discussions un peu vaines.

@aeris Faire entrer la taille n’est pas nécessairement un problème. C’est un choix à faire. On peut très bien refuser un grand groupe a cause de ce que ça implique, il faut juste en être conscient. Préférer un petit c’est souvent un SAV moins efficace.

Et il y a des dérives « habituelles » chez les très gros, ça ne veut pas dire qu’il n’y a rien à redire chez les petits.

Je comprends tout à fait ton dilemme, mais préfère en général privilégier les petite (c’est peut-être idéaliste de ma part)

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!