Pourquoi les objets connectés prennent trois ans à se mettre à jour ?
Réponse possible : Parce que les constructeurs sont radins sur l'espace disque et utilisent une méthode dite “single copy”.

Updating Embedded Linux Devices: Update strategies
mkrak.org/2018/01/10/updating-

@GeoffreyFrogeye Ce qui les freine souvent aussi, c’est le taux de panne suite à une maj. Même 1% de devices qui ne rebootent pas correctement, c’est de suite des centaines de trucs à aller deborker in situ (hint : c’est généralement infaisable).

@aeris D'accord mais en quoi ça impose un temps d'upgrade plus long ? Beaucoup de checks pendant la MàJ ?

@GeoffreyFrogeye Ah mais ça ne prend pas 3 plombes. Ça en fait même 0… À cause de ça, ça n’est tout simplement pas mis à jour… « Si ça fonctionne, on ne touche pas »

@aeris Ah dans le sens où dès que ça marche ils se font pas chier à optimiser le process des MàJ ?

@GeoffreyFrogeye Non, ils ne font juste pas les maj. Les nouveaux devices sortiront de la chaîne avec les nouveaux firmwares, mais les anciens, « tu peux te brosser, Martine ».

Follow

@GeoffreyFrogeye Le soucis aussi de si ça prend 3 plombes, c’est que c’est essentiellement basé sur des BSP, et donc oui, que tu as tout un pan complet de la RAM/ROM à mettre à jour d’un coup. Pour un seul script à bouger, c’est tout le BSP qui est à reflasher. Ça n’est pas comme les distributions où tu ne mets à jour que ce que tu as besoin.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

PARCE QUE C’EST MON INSTANCE !